Accessibilité
Couleurs noir sur blanc
Couleurs blanc sur noir
Informations aux personnes en situation de handicap
Suivez le festival de Cornouaille sur Facebook
Logo du Conseil Général du Finistère Logo de la Région Bretagne Produit en Bretagne

Les figures du festival - Fanch Bégot

Fanch Bégot

Fanch Bégot fut le président des Grandes Fêtes de Cornouaille de 1947 à 1973, année où il céda la place à Jean Coroller restant Président d’honneur jusqu’à son décès quelques courtes années plus tard.

Fanch Bégot, fils de paysan Léonard dans une famille qui comprenait 12 enfants, a été remarqué dans son enfance par le curé du village, son instituteur. Ses études commerciales le conduiront aux quatre coins du département. Il élira domicile à Quimper après avoir rencontré Marie Feunteun, une jeune Gabéricoise. De leur union naîtront deux enfants. Toujours à la pointe des techniques commerciales, il créé sa société, une grosse entreprise de pneumatiques, Bégot Pneus, toujours bien connue des quimpérois d'origine.

Accompagné de Per Jakez Hélias et de Joseph Halléguen, il relance la "Fête des Reines" en 1947 qui deviennent alors les "Grandes Fêtes de Cornouaille". D'une petite journée comprenant un seul spectacle, il en fait une période festive de quatre jours qui se rallongera au fil des années en devenant très vite une référence culturelle bretonne. Son dynamisme et son énergie ont servi au « Cornouaille ».

Jean Coroller disait de lui en 2002 : « C’était un homme énergique, au grand cœur et doté de la plus grande facilité de parole que j’ai jamais rencontrée. Durant toutes ces années de présidence, les Grandes Fêtes de Cornouaille étaient la référence, le numéro un de la culture bretonne. Les choses ont progressivement changé avec l’arrivée du festival des cornemuses devenu ensuite l’Interceltique à Lorient, surtout avec l’implantation des concours de bagadoù. Le refus de Quimper d’accueillir ces concours à l’époque a été une erreur. Mais dans ce temps-là, c’était la danse qui prévalait… »

Facebook